Créer et partager

Projets personnels

AVEC LE SILENCE - Performance improvisée - 12'

« Avec le silence » est issu d’une performance réalisée avec 13 danseurs et danseuses. C’est une improvisation collective et silencieuse de 3 heures qui repose sur deux consignes : l’absence d’objectif et l’absence de parole.

Ils et elles font l’expérience que le silence n’existe pas, ni à l’extérieur, ni à l’intérieur. A l’extérieur, les sons de la terre et de la mer les accompagnent comme une composition musicale accueillante. A l’intérieur, lorsque les voix se taisent et que les pensées s’apaisent, les corps se mettent à raconter d’autres histoires que celles que les mots proposent par habitude.

« Par cette pratique, nous invitons les danseurs et les danseuses à vivre une expérience de la danse dans un temps long, sans attente et sans contrainte. Nous sommes porté·e·s par le sentiment que le silence offre une liberté que les corps peuvent redécouvrir. A travers une écoute sensible de soi et de l’autre, nous observons que le corps propose un langage singulier pour initier et construire ensemble ce que les mots auraient du mal à décrire. » Antoine Tribotté

« Comme des sémaphores discrets attentifs à l’autre. Comme des résonances silencieuses qui se propagent par la danse. » Clémence Prévost

 

Conception et réalisation
Antoine Tribotté et Céline Gobillard

Diffusion
KUB : Kultur Bretagne

Danse
Amélie, Camille, Carine, Clémence, Elise, Ilan, Klara, Laëtitia, Marie, Marie, Maud, Michel, Pierre.

Musique
La Sauve

Texte
Laëtitia Kersalé, Clémence Prévost

Lieu
Locmariaquer, Bretagne

Date
Avril 2022

Avec Le Silence est actuellement diffusé sur la plateforme KUB – Kultur Bretagne, avec un édito de Serge Steyer !

https://www.kubweb.media/page/avec-le-silence-danse-improvisation-bretagne-antoine-tribotte/

SOLOS - Avec les femmes du Collectif 7.8.3

Ces Solos sont des temps de danse improvisés, privilégiés, invitant la danse là où on ne l’attend pas. Ce sont des portraits en mouvement, des rencontres intimistes avec les danseuses du Collectif 7.8.3.

« Par ces instants de danse parfois guidés derrière la caméra, leurs gestuelles féminines sont devenues familières pour moi. Me vient alors l’envie de danser à mon tour et d’éprouver l’écho que cela pourrait produire dans mon corps. Et si ces histoires indépendantes pouvait constituer une matière commune pour écrire une nouvelle histoire, un nouveau solo ? « .

Conception et réalisation
Antoine Tribotté

Danse
Camille Grandjean, Laëtitia Kersalé, Pauline Gourdon, Marie Vincent, Caroline Molusson, Amélie Tanguy, Bleuenn Simon, Caroline Lepeltier.

J’étais en résidence au SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS pendant la semaine du 20 au 24 mars 2023, accompagné le Jeudi et le Vendredi par Alexandre Minaud – LA SAUVE – pour la création musicale en live. 

La proposition composée lors de cette semaine de résidence reposait sur 4 strates de travail – 4 matières improvisées. 

  1. Comment la caméra peut-elle être à l’origine d’une danse ?
  2. Comment le montage peut-il contribuer à l’écriture chorégraphique ?
  3. Comment les films des solos féminins peuvent-ils devenir des danses à part entière  ?
  4. Comment faire émerger ma propre danse à partir de ce que je suis et de celles que je filme ?

DANSEZ ! Quand la danse met de côté la maladie

A l’origine de ce projet initié par Françoise et François, il y a la maladie. Celle qui envahit, fragilise, celle qui nous rappelle à notre existence éphémère.

Et puis il y a toutes les forces qui nous accompagnent. L’envie de vivre, l’envie de créer et puis l’envie de danser. Mettre nos corps en mouvement, avec ce que nous sommes. Prêter attention à une présence, un regard, un geste.

Ce projet Dansez ! se déroule en 7 séquences, préparées, filmées et montées en moins de 3 mois. C’est une réponse urgente à l’envie de prendre soin du temps partagé.

Nous nous sommes offerts le temps de nous retrouver et de nous redécouvrir, en famille, entre amis, et tous ensemble par vos contributions et vos émotions partagées. Nous nous sommes offerts l’expérience de ressentir à quel point la danse compte dans nos vies.

Qu’elle soit traditionnelle ou contemporaine, qu’elle soit melée à la peinture ou à la nature, nous éprouvons le sentiment intime que la danse peut être une forme d’expression de la tendresse et de la joie, de l’amitié et de l’amour. Elle fait partie de nous et nous ramène à l’essentiel : vivre et vivre ensemble. Antoine Tribotté.

Conception et réalisation

Françoise Gore, François Gore, Elodié Lamotte, Antoine Tribotté.

Dates

Septembre 2021 – Décembre 2021

Avec la contribution de

Alex, Camille, Louis, Camille et Nino, Bertille et Juliane, Le Collectif 7.8.3 avec Bleuenn, Camille, Caroline, Laëtitia, Marie, Pauline, Thierry, ainsi que les enfants en bord de mer, notamment Emilio et Malek, Zélie et Camille, Armelle et la chorale magique, notamment Chantal, Claude, Claudine, Josette, Marie, Marie-Claire, Pascal, Thomas, Sébastien.